Accueil Actualités Laure Margotin, future chef d’entreprise Aménagement et confort de l’habitat
Back

Laure Margotin, future chef d’entreprise Aménagement et confort de l’habitat

Témoignage 27/03/2019

Laure Margotin, future chef d’entreprise Aménagement et confort de l’habitat

Laure Margotin

Laure Margotin

  - 39 ans

Agent/e d’entretien du bâtiment

Je suis convaincue que le fait d’être une femme dans ce métier va vite devenir une force

En bref

Laure a pour objectif d’ouvrir sa propre entreprise début 2020, spécialisée dans l’aménagement intérieur et le confort de l’habitat. Après 15 ans dans l’industrie agroalimentaire en tant que responsable qualité, elle a décidé de sauter le pas à 39 ans et de faire de sa passion son métier !

« Ce que j’aimais dans mon travail de responsable qualité était la satisfaction du client. Mais il me manquait de voir le client en face à face, il y avait toujours des intermédiaires, de grands groupes. Après beaucoup de réflexion et de préparation, j’ai donc décidé de quitter mon poste et de faire de ma passion mon métier. »

Prendre sa place dans un métier dit « d’homme »

Cette reconversion longuement mûrie a été soutenu par sa famille. « L’acceptation du conjoint est important. J’ai la chance d’avoir un mari ouvert d’esprit et qui bricole peu ! Nous sommes loin des stéréotypes. Le Bâtiment n’est pourtant pas un secteur facile, c’est un peu rustique. Il faut savoir prendre sa place, entrer avec un peu d’humilité et montrer ce qu’on sait faire »

Laure s’efforce de développer son réseau professionnel au quotidien et elle est plutôt confiante pour la suite. Elle constate que les mentalités évoluent et que le fait d’être une femme peut même devenir un avantage. « Je suis convaincue que ça commence à se savoir que les femmes ont des compétences dans le domaine du bâtiment. Nous sommes amenés à entrer dans l’intimité des gens, où la propreté du chantier, la minutie, la confiance sont importants. Quand on travaille bien, et en plus en tant que femme, je pense que le bouche à l’oreille peut très bien fonctionner ! »    

Une polyvalence importante

Laure est la seule stagiaire femme dans sa promotion d’Agent/e d’entretien du bâtiment. Elle a vite trouvé sa place et la formation lui permet de développer les compétences nécessaires pour intervenir sur un chantier d’A à Z : placo, peinture, plomberie, maçonnerie…

« Je me forme aussi en autodidacte aux logiciels 3D, car cela répond aujourd’hui aux attentes des clients. Je souhaite ensuite me spécialiser sur l’aménagement intérieur, notamment avec des formations sur l’utilisation d’enduits particuliers. Je compte aussi nouer un partenariat avec une personne qui va se former à l’Afpa en électricité du bâtiment. Ainsi, l’entreprise disposera de toutes les compétences nécessaires et nous pourrons instaurer une vraie relation de confiance avec la clientèle ».

Pour Laure, une belle expérience vient de commencer. « Cela se passe très bien, et avec l’équipe de formateurs qui m’entoure j’ai une mine de savoir devant moi ».
 

Voir les formations pour ce métier